Les coachs sportifs vont-ils sauver le monde? 1 commentaire


michelle lewin, muscles, mari, coach

Nous sommes de cette génération qui n’a eu de cesse de se faire culpabiliser sur notre physique. Jamais trop minces, les médias nous ont sommés, pendant des années durant, de modèles plus filiformes les uns que les autres et de régimes « spécial été » déséquilibrés et dangereux.

régime miracle

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme qu’ont été accueillis ces nouveaux courants « healthy » véhiculés par les réseaux sociaux.
Enfin, on nous montrait qu’il était possible d’être mince en mangeant. Et en faisant du sport. Beaucoup de sport. A tel point que les sacs d’os et les joues creuses ont été rapidement remplacés par des muscles.
Des milliers de muscles.
Des milliers de selfies de muscles.
Des milliers de conseils de vie.
Et des milliers de COACH SPORTIFS.

Si tu regardes bien, la moitié des Instagrameurs et YouTubeurs sont devenus des COACH SPORTIFS. Il y en a partout. Ils pullulent plus vite que les blagues de Jawad l’Hébergeur sur Twitter.

Roberta zunega, fitness, workout

 

Mais alors, tous ces muscles, ces programmes sportifs à vendre, ces « Coachs Sportifs » aux selfies plus provocants les uns que les autres: sont-ils vecteurs d’un véritable bien-être, ou sont-ils les nouveaux moralisateurs anxiogènes de notre décennie?

// Jawad le Coach Sportif (ou le COACH SPORTIF autoproclamé) //

En théorie, le coach sportif, c’est celui qui a fait des études sportives avec cours de nutrition, anatomie, traumatologie. Connaissance accrue des tactiques et règles sportives, déontologie du rapport entraîneur/entraîné. Bref, tout un programme.

HARDWORK always pays off!!!! Push your limits !💪👊🏻. Www.Soniatlev.com

Une photo publiée par Official Acc. #TBCFAMILY (@soniatlevfitness) le


Ne devient pas VRAI coach sportif qui a obtenu 3 abdo et a fait 3 belles photos sur Instagram. Mais ces nouveaux Jawad du milieu sportif sont maintenant des modèles de réussite, chacun de leurs conseils valant de l’or. Forts de ce succès fulgurant, ils sortent, à tour de bras, des programmes sportifs et diététiques (ah bah oui, ils sont devenus médecins dans la foulée les mecs). Payants. Et le pire? C’est que ça marche. Ces Jawad Sportifs sont devenus richissimes. Encourageant leurs fidèles à prêcher la bonne parole en postant leur avant/après édifiants. Scandant le tout d’une giclée de #NoPainNoGain #Healthy #AvantJétaisMolleMaintenantJeSuisBONNE

fitness, selfie, fessiers

// Courant Healthy et culpabilité//

En soi, la démarche est louable. Si ces personnes férues de sport peuvent apporter du bien-être à leurs adeptes, pourquoi pas? Quoi de mieux que de manger sainement tout en bougeant son fessier?
Mais d’un mouvement au départ équilibré, on glisse doucement mais sûrement vers un courant extrêmement culpabilisant et utopique, où on se compare au corps de l’autre, où la fin du monde est proche si on a fait 20 squats au lieu de 40.

sonia tlev, fitness, maigreur
Et où on se sent lamentable tant qu’on est pas aussi bonne que la Gourou Jawad Sportive. Sans compter qu’on se garde bien de poster sur Instagram le bon gros sandwich grec qu’on a mangé ce midi #CulpabilitéMaximale. Pas grave, on fera 400 Squat-Papillon-Galbés-Couchés-décomposés en rentrant.

sonia tlev

// Utopie versus Réalité//

Ce que beaucoup de jeunes -et de moins jeunes- gens ne saisissent pas, ou le comprennent avec beaucoup d’amertume, c’est que ces Stars du net ont fait de ce business un métier. Tout comme vous allez au travail tous les jours, poster des selfies de leurs fesses, de leur assiette ou de leur nombril est leur travail à eux: ils sont payés pour ça.

sport et fessiers

Et à moins d’avoir un chef cuisinier à la maison, dites-moi qui peut réaliser une assiette de compétition chaque soir en rentrant du travail? Qui peut enchaîner des heures de muscu chaque jour?

Toutes ces perfections virtuelles, très motivantes au départ, poussent à la culpabilité à terme.

Parce qu’on n’atteindra jamais le même corps que son coach sportif. A moins de devenir coach soi-même.
Parce que le temps de running qu’affiche fièrement notre voisine d’Instagram lui est personnel, ces choses-là ne se comparent pas. On n’a pas le même corps, ni la même histoire.

temps de running

//Faut-il donc se tourner vers les vrais Coach sportifs diplomés d’Etat?//

Une fois rentrés dans le show-business très lucratif qu’est devenu le sport, les diplômes d’Etat n’ont plus grande influence sur ces coachs: inconscients que le sport est leur gagne-pain, beaucoup deviennent des conseillers tyranniques, attendant de leurs fidèles qu’ils produisent les mêmes performances qu’eux. Sport quotidien obligatoire, selfie de leur corps-machine à n’en plus finir, ils étouffent doucement mais sûrement leurs « coachés ».

Lucile Woodward par exemple, dont les conseils et le travail sont suivis et très en vogue: elle écrit, dans un billet injonctif, à propos des kilos de grossesse; ne laissant à l’être humain aucune place à la différence. Le sommant d’aller toujours plus loin, toujours plus haut, sans limite. De rester figé toute une vie à un modèle de perfection. Ne prenant pas en compte la réalité, la vie, la parentalité, les grossesses, les périodes de surpoids, les hauts, les bas.

Lucile Woodward, grossesse, culpabilisation

Et oubliant que le sport est son métier, pas le notre. Omettant  surtout que le coaching ne réside pas dans la culpabilisation ni le jugement.
Heureusement, les coachs aux méthodes équilibrées et apaisantes existent, seulement ils sont moins prolixes en conseils et selfies quotidiens.

// Vers une vie équilibrée réussie//

Les phénomènes de mode, la culpabilisation et l’intimidation sont contraires à l’équilibre. Manger sainement et faire du sport sont ce qu’il y a de mieux à faire pour notre bien-être.
Mais pour que le mouvement soit durable et que prendre soin de soi reste un plaisir, la solution ne réside pas dans l’extrême ou dans la comparaison à celui dont le sport est un business.
Se comparer à ce que l’on était hier est déjà un grand pas…vers la modestie, et la réussite.

Que pensez-vous de ce nouveau mouvement sportif? Il vous motive, ou au contraire renforce votre manque de confiance en vous? Quelle est votre méthode pour prendre soin de votre santé et de votre corps?
Et pour ceux qui ne font pas de sport, vos commentaires et avis sont également les bienvenus, et vos choix respectés.

La Cigale ou la Fourmi, c’est aussi sur Instagram, Facebook, Twitter et Hellocoton.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Les coachs sportifs vont-ils sauver le monde?

  • Polina

    Comme beaucoup de choses, ces nouveaux courants, d’abord inspirants, partent aussi vite à la dérive… Beaucoup de personnes qui faisaient du sport par plaisir le font ensuite machinalement, sans en tirer de véritable satisfaction mais uniquement parce qu’il « le faut ». J’ai moi-même gardé l’esprit de compétition de mes années de natation, mais me faire plaisir avant tout et profiter de la vie vaut bien plus que des « je dois » et autres impératifs que l’on peut se fixer…Belles fêtes à toi !