A Jouer, à Lire, à Photographier. 5 commentaires


Bonjour! Prenez garde, parce qu’aujourd’hui, je vais vous mener vers les dangereux sentiers de la perdition, de la drogue et de la jouissance.

Je suis moi-même tombée dedans cet été, et comme toute bonne came, je me devais de faire tourner!

Trêve de jeux de maux, commençons par la plus nirvanesque des jouissances:

1// A Jouer: Candy Crush

Niveau d’addiction: Maximum.candy crush, bonbons, pièce montée

Un jour, en vacances, j’ai vu ma fille jouer, innocemment, à Candy Crush. Elle m’a demandé de l’aide. Victime sans le savoir, je l’ai secourue. J’ai immédiatement pris goût à ce jeu simple et pourtant sensationnel et addictif. Moi que la Playsation, la DS ou la belotte laissaient toujours de marbre…

Résultat des courses, dès que j’ai un moment de libre, je joue, pour le plus grand plaisir de mon homme qui peut enfin JOUWER avec sa femme. On organise donc des parties à 4 mains ( je vous avais dit que ça allait chauffer par ici…), parce qu’une fois arrivés au level 27, il faut être rapide et les résultats sont meilleurs à deux. Pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu, vous commencez certainement à décrocher de la lecture…testez-le et on verra si le camembert pourra dire au Roquefort « tu pues »! De mon côté, je l’ai téléchargé comme application gratuite sur mon Ipad. Je sais qu’elle existe aussi pour Iphone mais je me refuse de la télécharger, sinon je risque vraiment de me retrouver aux CandyCrush Anonymes, coupée de toute vie sociale et complètement accro.candy crush, ipad

Pour ceux qui pratiquent le jeu, dites, vous en êtes à quel level? Des astuces à partager? Level 27, comment fait-on pour gagner des bonbons temps? (Et dire que je pestais contre ceux qui m’envoyaient des messages de jeu sur Facebook…MEA CULPA les gars).

2// A lire: Amour, Prozac et autres curiosotés de Lucia Etxebarrialucia etxebarria, amour, prozac et autres curiosités

Niveau d’addiction (des personnages, pas de moi hein, j’ai déjà Candy Crush merci!): Critique.

Un roman sexe, drogue et rock’n’roll. Une belle analyse, romancée mais juste, de la façon dont la femme contemporaine bâtit sa vie.

Un texte où l’on rit beaucoup, jaune parfois, des addictions dans lesquelles nous plonge la société.

Enfin, un roman évocateur de l’enfance fondatrice qui inscrirait dans la roche, notre avenir.

Un livre que l’on dévore rapidement, tant les chapitres et la lecture sont clairs et fluides.

3//A Photographier, A Liker.

Niveau d’addiction: Drogue dure.

On photographie et on like. Je suis une application. Je suis je suis?… INSTAGRAMMMMM!

Je fais partie de cette vague des 120 millions de personnes qui sont vissées, à longueur de journée, à cette application qui est, pour moi, et pour plusieurs d’autres millions dans le monde, complètement addictive.

Naturellement, elle suscite de nombreuses polémiques, parce que prendre son petit orteil en photo, et avoir 2000 personnes qui « likent » est une démarche pas toujours comprise de tous. Celle où l’on deviendrait tous des pseudos photographes, avec des logiciels de retouche de basse facture ne l’est pas plus. Je vous invite à lire les très bons articles de Deedee et de stanelle sur le sujet.pieds, orteils, vernis, jaune, instagram

Pour ma part, j’aime ce supermarché photographique, parce que l’art est ancré en chacun de nous, et Instagram le démocratise. Sans oublier qu’Instagram me permet de découvrir chaque jour, en un clic, des clichés plus merveilleux les uns que les autres. Jouissif!

Je consacrerai d’ailleurs prochainement un billet rien que pour Instagram, oui, rien que pour lui, où je partagerai avec vous les photographes à suivre, absolument. Et vous laisserai me présenter les vôtres.

Et pour ceux qui ne connaissent toujours pas Instagram, il n’est jamais trop tard, c’est par ici!

Vous voilà repartis avec 2 applis et un bouquin. Prêts et parés à affronter les deux heures de transports journaliers maison-boulot de la rentrée. C’est pas chouette ça?

Mon instagram: http://instagram.com/lacigaleoulafourmi

Mon facebook: https://www.facebook.com/lacigaleoulafourmicom

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “A Jouer, à Lire, à Photographier.