Bloguer sous WordPress: avantages et inconvénients. 19 commentaires


geek-is-the-new-sexy-680

// Se lancer dans la création d’un blog. //

Aujourd’hui, je te propose de faire un petit tour dans les coulisses de mon blog.

Parce qu’il faut savoir que derrière nos blogs design emplis de belles manucures, d’amour et de de tenue glamour, se cachent aussi du code source, des mots-clés, du plugin et un peu d’arrachage de cheveux,  quand même.

Au milieu de mes études littéraires et linguistiques, j’ai fait une année de remise à niveau en arts appliqués. Et pendant les cours de PAO (là où tu apprends à utiliser Photoshop, Illustrator etc.), j’allais me dorer la pilule dans la cour de récré. Le prof s’était d’ailleurs fait une joie de le notifier sur mon bulletin: « Anahita a des capacités. Gâchées par des séances de bronzage et de défilés de mode dans la cour, au lieu d’assister au cours ». VDM.

En effet, lorsque j’ai décidé de créer mon blog, j’avais plus de notion en matière de crème solaire qu’en PHP ou CSS. Et pourtant, je me suis lancée, toute seule, et j’ai vraiment pris goût au webdesign.geek, wordpress

Si toi aussi tu as envie de retrousser tes manches, devenir une mécano de l’internet et créer ton blog toute seule, je vais t’expliquer les avantages, et les inconvénients, de le créer sous WordPress.

// Mais d’abord, qu’est-ce que WordPress? //

WordPress est généralement défini comme étant un moteur de blog, c’est-à-dire un système permettant de gérer et d’administrer un blog. Mais en réalité, WordPress est un vrai CMS (Content Management System, ou Système de Gestion de Contenu) : il s’agit d’un système permettant de gérer et d’administrer du contenu. Donc, c’est depuis l’interface de WordPress que l’on rédige nos articles, met en ligne nos photos etc.

Il existe deux versions de WordPress. WordPress.com, gratuit, mais peu de fonctionnalités. WordPress.org, celle que j’utilise et dont je vais pouvoir te conter mon expérience.

// Quels avantages? //

J’ai choisi WordPress pour plusieurs raisons:

Avoir mon propre nom de domaine: plutôt que d’avoir une URL du type : http://lacigaleoulafourmi.TRUCMUCHE.com  , je préférais avoir celle-là: http://lacigaleoulafourmi.com

Pour ce faire, j’ai opté pour un hébergeur payant mais mutualisé, ainsi je ne paye pas plus de 7 euros par mois. L’hébergeur, c’est celui chez qui tu loues un morceau de terrain, vierge. Et dessus, tu fais ce qui te chante, tu construis ta maison et la meuble comme tu en as envie. Si tu as compris la métaphore, alors l’hébergeur est celui chez qui tu loues un morceau de bande passante sur le disque dur d’un serveur web. A moins d’avoir 100 000 vues journalières, le serveur mutualisé suffira, sera plus écologique et moins onéreux.

– Meubler mon espace exactement comme je l’entends: être sous WordPress, ce n’est pas seulement avoir un nom de domaine propre, mais aussi gérer mon interface comme bon me semble.

Une interface d’administration particulièrement intuitive

De très nombreux plugins et thèmes

Une très grande communauté, même en Français, ce qui facilite la recherche d’aide

-La possibilité d’autoriser plusieurs rédacteurs et contributeurs

– Et surtout, WordPress est suffisamment intuitif pour être utilisé par des néophytes, et suffisamment personnalisable pour être utilisé par les plus aguerris. Ça en fait donc un système de gestion de contenu extrêmement polyvalent, utilisable du simple blog personnel à une petite boutique de vente en ligne.

// Les inconvénients //

La nécessité de posséder un hébergement avec PHP et une base de données MySQL. Tout ceci peut paraître très compliqué pour débuter, mais le jeu en vaut la chandelle: comme je le disais précédemment, il est agréable d’avoir son propre nom de domaine. Et de travailler sur des plateformes performantes.

– Etre perdu dans un océan de mots complexes et de geekeries. Si tu décides, comme moi, de créer tout ceci toute seule, je ne te cache pas que tu y passeras au début quelques nuits blanches  scandées d’envies de jeter ton ordinateur par la fenêtre. Mais, au vue du nombre de blogs fleurissants partout sur la toile, dis-toi que si nous y sommes (presque) tous arrivés, tu  réussiras certainement à créer ton site web toi aussi!geek-love-large

Pour ma part, j’ai créé mon blog en m’aidant des nombreux tutoriels que l’on peut trouver sur internet. Bastien du blog Videonoob a été mon sauveur, il est très bon pédagogue et s’exprime dans un langage audible par les Noobs (Noob: celui qui lorsque tu lui parles Code, comprend panneau de signalisation et feux rouges, ahem). Son blog commence cependant à prendre de l’âge, quoique toujours d’actualité; n’hésite pas à partager ici les vidéos qui ont pu t’aider.

Pour les geeks susceptibles de me lire, n’hésitez à apporter votre pierre à l’édifice ou à compléter ce qui pourrait manquer dans ce billet.

Et pour les blogueurs sous CanalBlog, over-blog et autres, vos expériences m’intéressent beaucoup, j’aimerais surtout savoir si vous êtes satisfaits de ces serveurs?

Pas de panique, on reparlera rouge à lèvres dès lundi…à moins que vous ayez pris goût aux geekeries? 🙂

Billet sponsorisé

Encore plus de keep in touch sur Instagram et Facebook.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 commentaires sur “Bloguer sous WordPress: avantages et inconvénients.

  • Moukita

    Comme toi, j’ai galéré pour apprivoiser WordPress… Mais je ne regrette absolument pas ce choix compte tenu des nombreuses possibilité que ça offre !

    Et tu sais quoi ? Étant moi aussi passée par une année de Manaa, je ne peux que comprendre tes envies de bronzette pendant les cours d’info’ ^^… Ceci dit je pense que nos profs seraient hyper fiers de nous si ils savaient combien on a progressé depuis !!!

    • Anahita Auteur du billet

      @Moukita: Ahhhh ces cours t’ennuyaient toi aussi?
      Mais aujourd’hui je regrette, si j’avais su à l’époque que je serais un peu geek et blogueuse, j’aurais bombardé le prof de questions.
      Mais alors toi, quelle belle autodidacte, je trouve ton travail graphique créatif et pro. Joli rattrapage sur la bronzette, le prof aurait de quoi être fier de ton travail aujourd’hui!

  • Lizananails

    Hello ! Le plus important c’est de savoir qu’il y a wordpress.com qui est gratuit et tout simple, wordpress gére tout. Et donc la version de wordpress.org qui elle nécessite du taff et un hebergement !

    Moi j’ai commencé sur la première pour finir sur la deuxiéme solution et je m’éclate tout comme toi 🙂

    • Anahita Auteur du billet

      @lizananails: tu as raison tiens, je n’ai pas parlé de la version gratuite de wordpress. Certainement parce que je ne l’ai pas utilisée moi-même.
      J’avais beaucoup entendu dire qu’elle proposait peu de fonctionnalités.

  • Mamzelle Boom

    Moi j’ai commencé avec WordPress.org et j’ai continué (récemment) avec WordPress.com et j’en suis très satisfaite. j’ai choisi WordPress parce que je connaissais déjà l’outil (je l’utilise au boulot) et parce que je savais que c’était le meilleur sur beaucoup de points (possibilités de personnalisation, accessibilités aux débutants mais possibilité d’y trouver son compte aussi quand on est plus expérimenté, communauté développée, etc.).
    Pour les versions gratuites, il me semble que Blogger est pas mal quand même … mais WordPress garde ma préférence 😉
    Gros bisous ma belle <3

    • Anahita Auteur du billet

      @Mamzelle Boom: (question pour toi là-haut) (voilà un des trucs qu’il va falloir que je regarde de plus près dans mon codage: mes réponses aux commentaires, chose très mal organisée sur mon thème de base)

  • Lizananails

    Oui tout à fait tu ne peux qu’écrire tes articles et rajouter les widgets de base, voir tes stats et faire des pages sinon tu ne peux pas toucher à quoi que ce soit d’autre sauf si tu payes alors tu as un .com, et tu repayes tu as le droit de changer les styles d’écritures / couleurs et toucher au CSS mais perso sur mon théme ça ne prennait pas !

    Même pour exporter ça à été galére tu n’as que la fonction d’export en xml donc tous mes articles récupérés et bien les photos sont hebergées sur l’ancien blog… encore 170 articles que je dois modifier pour replacer les photos avant de pouvoir supprimer l’ancien blog ><

    • Anahita Auteur du billet

      @Lizananails: ah oui d’accord encore un truc à jeter son ordi par la fenêtre ça.
      Mais alors je vois @mamzelle Boom qui elle est passée du .org au .com
      Le cheminement inverse de ce qu’il se passe habituellement.
      Sonia, n’es-tu pas justement gênée par tout ce que Lizana évoque?

  • Polina

    Je ne regrette pas non plus, d’autant plus qu’étant plus jeune j’en ai testé des plateformes et même codé HTML sur bloc-notes par moi-même. Joli compte rendu que tu fais là en tout cas !

  • Olga

    Bonjour,

    J’ai lu votre article et je l’ai bien aimé. Vous expliquez les avantages de WordPress très clairement ce qui peut faciliter le choix d’application à blogguer. De plus j’aime vraiment quand l’auteur des reviews parle de sa propre expérience c’est toujours très intéressant.

    Comme vous avez fait un review sur ce sujet, je vous propose de tester Pikock – c’est un constructeur de sites web avec un blog intégré.

    C’est une application assez cool pour que les gens puissent enfin se concentrer sur la création de contenu et d’avoir un site qui rend bien sur tous les types d’écran.
    Les thèmes responsives prêts à utilisation, prévisualisation sur de différents devices, technologie drag and drop, tout ce que vous avez besoin pour obtenir un site personnel pour être visible sur Internet.

    Nous avons conçu un constructeur de sites web en focalisant nous efforts sur la simplicité et la fiabilité.

    Essayez le maintenant :

    http://www.pikock.fr/

    Je vous voudrais avoir un retour sur votre expérience.

    Merci pour votre temps !

    Bonne journée !

    Olga Kirillova
    http://www.pikock.com

  • Mamzelle Boom

    @Liaznails et @Anahita : Désolée, c’est moi qui me suis mélangée les pinceaux toute seule en intervertissant les 2 ‘-_- Je suis bien dans la situation « classique » du passage de .com à .org, mais par contre j’ai pu importer toutes mes images sans problèmes moi :/

  • Musa - une femme sensuelle

    Ahah, non, d’ailleurs, pour dire, je ne sais même pas à quoi tu as eu accès. 😉 De mon côté, j’ai un arrière plan fleuri, alors que depuis, j’ai changé et ça devrait être plutôt minimaliste, avec quelques bandes colorées et un semblant de logo. Mais comme justement je désespère de comprendre quelque chose à l’informatique, j’ai laissé tomber … pour l’instant!

  • Lizananails

    @mamzelleboom ah je me demandais comment ça se faisait que tu « regressait » le blog vers un wordpress.com 🙂

    Tu as suprimé ton ancien blog ???? car moi quand je veux le mettre ne serais ce qu’en privé et bien c’est fini je n’ai plus les anciennes photos sur le nouveau Blog !! Encore 170 articles à retaper :/

    Enfait google n’aime pas le contenu dupliqué et je crois que c’est ça dont j’ai ressenti l’impact sur mes stats, alors je suprime les doublons..

  • rhapsodia

    Il est temps de se réveiller et de commenter cet article…. que j’ai raté – quelle honte !!!! Pour ma part, j’ai été dégrossie grâce au site du Zéro. Mais étant une « fourmi » radine, je ne veux toujours pas débourser quelques euros pour trouver une place chez un hébergeur… Très bon article, comme toujours !

    • Anahita Auteur du billet

      @Rhapsodia: le site du zéro? Je ne connais pas je vais googleliser ça.
      Tu n’as aucune honte à avoir, les blogs sont des espaces libres, on va , on vient au grès de nos envie.
      Tu es blogueuse, tu sais comment ça se passe?!:)
      Bisous ma belle.